L'avocat Ephraïm Damari représente le rabbin de Safed qui est soupçonné d'avoir violé et menacé:

29/05/2017

"La police doit faire son travail et enquêter d'autres témoins dans l'affaire, si il y en a. La police a demandé dix jours, elle a reçu seulement cinq jours, le tribunal a équilibré la demande de l'officier de police et notre opposition du ralongement de son arret.

Dans le cadre de ces cinq journées, la police doit faire son travail, interroger les témoins et comme le rabbin dit, nous espérons que, après ces cinq jours, la vérité se révélera."

  

Cliquez sur les liens dessous :

 2 eme chaine

Chaine 10

 

Photo: Illustration